Ne souhaitons pas trouver Dieu ailleurs que partout...  




Bénédiction
arrowBienvenue

Citation du jour

L’être humain
est programmé
pour vivre
son humanité,
 
baigné
par l’Esprit.
 
Et vivre
dans l’Esprit,
 
c’est passer
de cet état
de morcellement
intérieur
 
où l’homme,
la femme,
 
se construisent
tout seuls,
 
à un état
d’"entièreté",
de croissance,
 
ils se construisent
dans l’Esprit,
 
avec toute
leur humanité,
selon le plan
de Dieu.
 
L’Esprit
vit
en nous,
 
il est donc
à notre portée,
 
et
il nous appartient
 
de prendre
contact
avec lui,
 
de nous
laisser attirer,
 
d’entendre
l’appel,
 
d’y répondre
 
et,
à partir de là,
 
de cheminer.
 
Simone Pacot
 
 
Vous cherchez ???
À votre bon coeur
Bienvenue
De quoi parle-t-on ?
Bénédiction
Notre motivation
Notre voeu
Evoluer
Quelle perception ?
L'Arbre et ses Fruits
Aimer
Prier
Artisan de Lumière
Liens
Me contacter

notre dame de la garde 241.jpg

De vous à ...
 
Vous trouverez ici
qui vous soutiendront
au fil du Temps...
 
 
Articles les + lus
...

 

Je voudrais
remercier ici
tous les auteurs
que je cite :


leurs livres,
lus et relus,
m'accompagnent
jour après jour
sur le chemin,


la démarche
étant
de
vous les faire
connaître
et de
"rendre à César
ce qui est à César"...

 

 
  • Ce n’est jamais l’événement comme tel qui me fait du mal, mais l’interprétation, l’opinion que je me fais de cet événement. Si j’ai le pouvoir de me faire souffrir par mes discours intérieurs négatifs, n’ai-je pas le pouvoir de me guérir ?
    L’ego qui se rappelle que c’est son discours intérieur qui le fait souffrir et non l’événement comme tel réajuste son périscope et agit d’une façon plus satisfaisante. Maintenant qu’il corrige mieux ses fausses perceptions de la réalité, il doit apprendre à l’accepter telle qu’elle est.
Benoît Rancourt
Franchir les étapes de la conscience
  • L’ego a été comparé au filament d’une ampoule électrique qui, parce qu’il s’illumine, se proclame la source de la lumière – l’électricité. En réalité, la lumière qui rayonne de la "conscience-je" provient d’une autre source, plus profonde, inconnaissable dans la vie quotidienne, mais dont l’espèce humaine a toujours senti intuitivement l‘existence. Nous la relions à nos origines, à une unité primordiale de laquelle nous avons émergé. Nous la relions à notre destination, à un tout ultime auquel nous retournerons un jour. Nous la relions au ciel, notre porte invisible sur l’infini.
B. K. S. Iyengar
La voie de la paix intérieure
  • Tout péché a pour point de départ la conviction que ce faux moi, ce moi qui n’existe que dans mes désirs égocentristes, est la réalité essentielle de la vie, à laquelle tout est subordonné dans l’univers. Et ma vie se consume en désir de jouissance et en soif d’expériences, de puissance, d’honneurs, de connaissance et d’amour afin d’étoffer ce faux moi, de me couvrir, comme de bandelettes, de plaisirs et de gloire pour me rendre perceptible à moi-même et au monde, comme si j’étais un corps invisible qui ne pouvait être vu que s’il est recouvert de quelque chose de visible. 
Thomas Merton
Semences de contemplation
  • Identifié à son ego, l’homme a toujours la sensation d’un manque intérieur – que la société de consommation n’arrive pas à combler. En réalité, nous ne souffrons pas de ce qui manque ; nous souffrons d’ignorer ce qui ne manque pas : notre vraie nature.
Jacques Castermane
  • Aussi longtemps que nous nous accrochons à notre ego et à nos problèmes personnels, il nous est impossible d’entendre la voix de l’univers.
Joseph Campbell
La puissance du mythe
  • Abandonner cette fixation sur l’ego et ne plus s’identifier à lui revient à gagner une immense liberté intérieure. Liberté qui permet d’aborder tous les êtres que l’on rencontre et toute situation avec naturel, bienveillance, courage et sérénité. N’ayant rien à gagner ni rien à perdre, on est libre de tout donner et de tout recevoir.
Matthieu Ricard
L’art de la méditation
  • Au premier niveau il est d’abord l’ego primaire, centré sur lui-même et s’efforçant de vivre et de survivre, avec le minimum de risques et le maximum d’agrément, en s’intégrant sans heurts dans une communauté. Ce moi cependant a des ennemis. Le principal d’entre eux est tout ce qui menace d’anéantissement le moi et sa position. Il s’agit donc à ce stade de trouver et de consolider sa position, de vivre avec des amis et de se défendre contre des ennemis. Ce sont les instincts les plus originels de l’homme qu’il faut alors satisfaire. En ce sens tout tourne autour de l’ego, par lequel l’impulsion vitale primitive accède à la conscience de soi et exige de l’homme protection et croissance. Il est aujourd’hui indispensable que cet ego primaire puisse vivre. La question de sa survie se pose en effet, car au second niveau – par lequel nous devons tous passer, si nous sommes vraiment et voulons devenir un être humain –, il ne s’agit plus de l’ego mais de l’alter, de l’autre. Il faut passer de l’égoïsme à l’altruisme.
Karlfried Graf Dürckheim
Le don de la grâce
  • Il y a donc chez nous un obstacle fondamental à notre dignité, à notre liberté, à notre combat, à notre universalité, à notre personnalité, à notre immortalité. Tout cela revient au même ! Cet obstacle fondamental est ce je, ce moi, si profondément enraciné en nous que nous agissons constamment sous sa mouvance.
Maurice Zundel
Au miroir de l’Évangile
  • On n'est jamais manipulé par autre chose que par son propre ego.

Annie Marquier
La Liberté d’Être

  • Mon ego préfère avoir raison plutôt que d’être heureux.

Dr Wayne W. Dyer
Il existe
une solution spirituelle à tous vos problèmes

  • Si, au lieu d’expérimenter directement le réel, on s’investit dans ses pensées – en s’identifiant à elles -, on crée un je (comme disait Krishnamurti) et c’est là que les ennuis commencent. Voilà pourquoi on apprend à reconnaître et à identifier ses pensées, afin de prendre ses distances par rapport à elles, de se désinvestir. En faisant zazen, on apprend à démonter le mécanisme d’élaboration et de solidification des pensées : nous percevons le monde extérieur sous la forme de simples données sensorielles que nous solidifions en nous identifiant à elles, leur conférant ainsi une réalité qu’elles n’ont pas. Et c’est de là que naît la notion d’ego et les émotions qu’il inspire. Désormais, l’ego et les émotions vont agir comme un filtre déformant sur toutes nos perceptions ; on n’est plus capable de voir la vie et les gens tels qu’ils sont. On est coupé du réel par un écran de pensées – alors qu’elles ne sont en vérité que de simples données sensorielles, des fragments d’énergie. Mais on a peur de les voir telles qu’elles sont.

Charlotte Joko Beck
Soyez zen

  • La voie du rationnel est une voie figée qui nous amène à vivre en fonction de comportements établis. La voie de l’intuition est celle de la non-conformité, celle qui nous pousse à penser que telle ou telle chose ne nous convient pas. C’est aussi la voie qui nous invite à suivre notre propre inspiration. C’est le royaume de l’incertitude où il n’y a aucune règle et où la destination nous est inconnue. C’est un royaume empli de dangers, d’aventures et de choses inédites.
    Quand l’ego commence à perdre la certitude qui est associée à sa position morale, tous les éléments de la psyché commencent à bouger… Et ce qui a été réprimé se met à émerger…

Joseph Campbell
La puissance du mythe

  • Ouvrir la voie à l'incertitude est une démarche que l'ego n'accepte pas aisément, mais c'est la seule qui mène au monde du Magicien.

Deepak Chopra
Hypnose

  • Si nous avons tant de mal à supporter l’ouverture de la fameuse boîte de Pandore, c’est parce que, tout à coup, elle nous lance en pleine figure un sentiment qui se dissimulait en nous sans que nous en ayons conscience : une énorme colère envers la vie. Et il faut bien que ce volcan-là entre en éruption, un jour ou l’autre. Cette rage est l’expression de l’ego, furieux de voir que la vie ne va pas comme il le voudrait : "Cette vie-là ne me convient pas ! Elle ne m’apporte pas ce que j’en attends. Elle ne pourrait pas me sourire un peu plus, non ?" C’est le dépit qu’on éprouve quand la vie, les gens ou les circonstances, ne répondent pas à nos attentes.

Charlotte Joko Beck
Soyez zen

  • Seuls l'Amour véritable et l'attention parfaite peuvent dissoudre définitivement et de façon naturelle l'écran du "moi".

Robert Linssen
Le Maître dans le Cœur

  • On peut s’aimer soi-même, mais pas pour soi-même… S’aimer soi-même pour soi-même, c’est se rendre incapable d’être heureux ; s’aimer soi-même pour les autres, pour le monde, pour la vie du monde est peut-être la clé du bonheur pour soi-même, mais aussi pour les autres : l’ego, la structure mentale dans laquelle nous étions enfermés, s’ouvre, la communication entre moi et l’autre s’installe, pas à pas nous découvrons l’unité de tous les êtres vivants.

Jean-Yves Leloup
La montagne dans l'océan

  • Nous avons tendance à penser que nous impressionnons plus quand nous prenons de grands airs. Nous n’impressionnons pas plus. Nous avons plutôt l’air pathétique. Le Cours déclare : "La folie des grandeurs cache toujours le désespoir." La lumière du Christ brille en nous avec plus d’éclat quand nous sommes détendus, quand nous laissons les choses être ce qu’elles sont, quand nous permettons à la lumière de dissiper nos pompeuses illusions. Mais nous avons peur d’enlever nos masques. Ce qui se passe, en réalité, inconsciemment, ce n’est pas que nous nous défendons contre notre petitesse, mais que l’ego, dans ces moments-là, se défend contre Dieu.

Marianne Williamson
Un retour à l’amour

  • Dans le quotidien, les déguisements de l’ego sont invisibles. Nous nous levons tous les jours et l’ego nous saute automatiquement dessus sans que nous le remettions en question, du moins jusqu’à ce que la vie change ou que nous prêtions attention à la petite voix en nous qui réclame un renouveau. Nous devons nous départir de tout cela pour découvrir un paysage plus vaste, et la seule façon de le faire, c’est d’affronter notre côté négatif, ce côté qui détruira notre côté positif à moins que nous ne soyons prêts à reconnaître que nous avons les deux.
Carol Adrienne
Quand la vie change
  • Il est essentiel de comprendre que l’attachement au "moi", à un ego qui existerait comme une entité indépendante, est la cause profonde de notre errance dans le samsara. Tant que la notion d’ego est enracinée dans notre esprit, nous nous attachons à notre corps, notre nom, notre esprit, notre famille, nos biens, et ainsi de suite. Ce sont ces notions qui nous font tant désirer le plaisir et redouter la douleur, et qui nous entraînent dans une incessante alternance d’attraction et de répulsion. Ce processus, depuis longtemps devenu routinier, est à l’origine des émotions conflictuelles qui nous assaillent sans répit.

Dilgo Khyentsé Rinpoché
Le trésor du cœur des êtres éveillés

  • Il vaut donc la peine de consacrer un peu de notre temps à laisser notre esprit reposer dans le calme intérieur pour lui permettre de mieux comprendre, par l’analyse et par l’expérience directe, la place qu’occupe l’ego dans notre vie. Tant que le sentiment de l’importance de soi tient les rênes de notre être, nous ne connaîtrons jamais de paix durable. La cause même de la douleur continuera à reposer intacte au plus profond de nous et nous privera de la plus essentielle des libertés.

Matthieu Ricard
L’art de la méditation

  • L’Âme est toujours extérieure au jeu de la vie, c’est un Contemplateur, pas un joueur, et ainsi, lorsque la conscience humaine fondée sur l’ego perd son identité dans l’Âme, elle ne peut plus se faire prendre au piège des douleurs et des plaisirs. On comprend alors que l’ego n’est rien de plus que le masque d’acteur du vrai Soi.
B. K. S. Iyengar
La voie de la paix intérieure
  • Le "non" habituel et réactif renforce l’ego. Le "oui" l’affaiblit. Votre identité de forme, l’ego, ne peut survivre au lâcher-prise...
    Le oui à ce qui est révèle en vous une dimension de profondeur qui ne dépend ni des conditions extérieures, ni des conditions intérieures de pensées et d’émotions en constante fluctuation.
Eckhart Tolle
Quiétude
 


 


 
< Précédent   Suivant >
 



*************************
 
 
NOUVEAU

VISITEZ
 
BÉNÉDICTION
 
LE BLOG...
 
 
*************************


Entre nous

Nos chemins
viennent
de se croiser...

Merci
pour votre passage
et votre présence
sur ce site.

Puisse ce moment
vous
"rappeler
à vous-même"
tout au long
de cette journée...

 

Voyage intérieur
 
Le seul vrai voyage
est celui
qui nous conduit
au plus profond
de nous-mêmes.
 
Rainer Maria Rilke
 
 
Notre voyage
spirituel
ne consiste pas
à atteindre
une destination
 
pour obtenir
quelque chose
que nous
ne possédions pas
ou devenir
une personne
que
nous n’étions pas.
 
Il consiste
à dissiper
notre propre
ignorance
 
vis-à-vis
de nous-même
et de notre existence,
 
et à assimiler
progressivement
cette compréhension
 
qui marque
le début
de l’éveil spirituel.
 
La découverte
de Dieu
est ainsi
un retour sur soi.
 
Aldous Huxley

 

Pour voyager,
il faut des repères...
Le voyage intérieur
n'en est pas exempt.


Ceux cités
ci-dessous
me ramènent
régulièrement
à ma Source.


À vous
de découvrir
et de choisir
ceux
qui vous parlent
le plus,


pour partir
à la découverte
de vous-même...    



Ceux de la Tradition :

Ceux d'aujourd'hui :

 

Dire OUI à...
 
Vous êtes ici
pour permettre
à la mission divine
de l’univers
de se déployer.
 
Voilà à quel point
vous êtes important !

Eckhart Tolle
 
 
Vous
- oui, vous -
avez la capacité
de changer le monde !

Masaru Emoto
 
 
 
Vous pouvez
choisir
de transformer
le monde
ou de transformer
votre
vision du monde...
 

Un ouvrage
sur le mysticisme
chrétien
intitulé
Un Cours en Miracles
met l'accent
sur cette alternative
et n'identifie
que deux émotions
fondamentales :
l'amour et la peur.
 
Si vous possédez
l'amour,
vous ne pouvez pas
connaître la peur.
Si vous possédez
la peur,
vous ne pouvez pas
connaître l'amour.
Ces deux émotions
s'excluent mutuellement.
 
Nous pouvons
envisager
un univers
de séparation,
de peur
et d'ignorance,
ou nous pouvons
effectuer
un virage
à 180 degrés
et envisager
le tout,
la fusion
et l'amour.
 
  
 

 

Designed by PixelBunyiP
© 2017 Bénédiction
Joomla! est un logiciel libre distribué sous licence GNU/GPL.